Maison du citoyen

Histoire de la Maison

Lieu d’information et d’échange de savoir-faire.

La Maison du Citoyen de Villeurbanne a ouvert ses portes le 31 janvier 1993. Elle s’inscrit dans la droite ligne des contrats de ville du ministre de l’époque dont l’ambition était de favoriser les liens entre les hommes et leur participation active à la vie de la Cité, quelque soit leur milieu social, leurs compétences et en dehors de tout engagement politique.

La Maison du Citoyen de Villeurbanne  fonctionne selon une bourse d’échanges, mise en place à son ouverture. C’est un outil très important qui permet de mettre en relation des personnes qui ne se connaissent pas, en faisant correspondre une demande avec une proposition. C’est le principe du troc, un échange avec « contrepartie ». C’est ainsi que sont nés les activités, toutes assurées par des bénévoles.

La Maison s’est construite autour de valeurs de citoyenneté et de responsabilités. Pour s’ouvrir aux autres, la Maison a établit de nombreux partenariats avec la ville et au sein du quartier.

En 2003, à l’occasion des 10 ans de la maison du citoyen de Villeurbanne, le Réseau National des  Maisons du citoyen (http://maisonscitoyen.fr/index.html) constitué d’une dizaine de structures, a officiellement été créé. Chacun de ses membres a signé la Charte du réseau, élaboré par la commission « Citoyenneté » de la Maison du Citoyen de Villeurbanne. Actuellement, ce réseau est en veilleuse.

Depuis 1993, sept présidents ont soutenu la dynamique de l’association Maison du citoyen de Villeurbanne et apporté leur aide aux deux directrices qui se sont relayées dans ce lieu.

Aujourd’hui, la Maison réussit à mobiliser de nombreux participants autour d’ateliers et de manifestations diverses.

Découvrez les temps forts qui réunissent parfois plus de 600 personnes.